Le Jazz dans tous ses états...
vocale
Gus Legallet avait rejoint le Melon Jazz Band dans les années 1990. Fort d’une
longue pratique du saxophone alto et de la musique de jazz, il a apporté à
l’orchestre sa rigueur et un sérieux qui n’enlevait rien à l’atmosphère festive de la
formation.
Ses solos avaient ce son et ce phrasé des grands, ils étaient construits, originaux,
tout en restant dans la tradition de la grande époque des big bands. Avant de
quitter le Melon Jazz Band en 2011 pour raisons de santé, il avait transmis son
inspiration à ses camarades de pupitre.
Sa récente disparition en avril 2016 laisse le souvenir d’un musicien au panache
blanc, élégant et discret. Il rejoint le paradis des Charlie Parker et autres
Cannonball Adderley. So long Gus !